Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

jeudi 17 décembre 2015

4 secondes

l’impossible de la figuration des sentiments
témoigne de l'exercice de l'imagination
l'ampleur de l'inconnue neutralise le présent
la perte contraste avec les sensations
 

le temps appliqué sur la catastrophe 

la rencontre ratée, l'invention de la réciprocité
l'image fixe laissé du dernier moment
le tragi-comique dans le souffle arraché
les paroles sans engagement 

le récit traverse les impossibles

le souvenir qui retient l'élan 
le vide en soi
la surprise du regard fuyant
l'emballement et l'émoi

proportion singulière de la combinaison de l'une à l'autre

rien ne tiens à 4 secondes
de ton visage, buste bleu
juste une tristesse qui déborde du passé