Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

mardi 19 novembre 2013

Commencement

l'attente
du signal, du geste, de la chair commune
déjà le soupir du manque pour celle qui est frisson
le danger
de la projection, de l'obsession
le trouble non-dit
l'odeur, le toucher, la vue
tracent dans la surface du désir
l'inédit de l'aventure
la naissance du lien
entraine le rêve vers un ailleurs heureux


l'attente
du choix, du plaisir, du débordement
le coeur bien serré à gauche
manifeste ce nouveau départ
la peur
de la cristallisation, de la déception
tout et son contraire
les étapes des rendez-vous
l'indécis de cette rencontre
dit les instants
avant l'oubli des blessures passées

l'attente
des déambulations, des mots d'un seul regard
des mains, des corps
avec ou sans sentiments
espoirs multiples
dans les paroles, les attitudes, les nuits blanches
l'inquiétude mise de côté
pourtant cela pourrait n'être qu'une erreur
l'imagination
au bord de la joie qui annule les pertes
dans le vertige du commencement