Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

vendredi 24 juillet 2009

"toujours jamais"

il y avait la pluie et ton absence
une tristesse très vieille
où s'entrevoient les limites du corps
comme une habitude forcée
donnant un instant l'impression
d'être parcouru d'un air froid
il y a les douceurs du sommeil
les sensations de la nuit
ou immobile et sans bruit
presque penchée vers ton corps
il me semble être avant la peine
comme pour longtemps

mercredi 22 juillet 2009

paysage

d'une enfance sans enfance
je compte les jours
les yeux fermés
je la mesure, je la mêle
sans savoir reprendre son silence
tout autour la puissance de l'oubli
avec au loin le paysage de l'attente
où je reste comme engourdie

lundi 20 juillet 2009

parallèles

ce que nous sommes
je le porte encore en moi
façonné à mon idée
dans la solitude
ce que tu es
surgit dans l'humidité de l'été
plein d'une texture si fragile
dans une certaine joie
ce que je suis
commence dans l'oubli
espère le cercle des désirs
dans le relief d'une cicatrice

mercredi 15 juillet 2009

ça ne vit quand moi

juste sa peau à toucher
avant les larmes
ses yeux sombres
cette main dans mes cheveux
je ne sais plus bien qui j'appelle
juste sa voix à imaginer
à travers la respiration rapide
toujours des sentiments
comme pour la première fois

lundi 6 juillet 2009

l'appel silencieux

on commence par sourire et on se fige
d'hier à aujourd'hui dans l'étrange attente
je suis restée à écouter mes rêves
sans rien retenir des souffles et des larmes
plus de folies, d'espoirs d'un autre âge
ta voix sur le répondeur est douce et chaude
une longue distance faite de phrases isolées
une partie de moi échappe encore