Qui êtes-vous ?

les yeux fermés rien n'existe les yeux fermés tout disparaît

dimanche 31 mai 2009

sans fin le mois de juin

dans mes rêves, c'est plus souvent à l'autre que je pense à présent
ma tête sur le bord de son épaule, tout doucement, de très près
le goût des répétitions, des ficelles
dans mes rêves, il fait froid et c'est l'été
mon corps aligné à demi éveillé
une profonde colère touchant à la mélancolie
le bout des doigts sur son sourire
dans mes rêves, la vie se termine dans la joie

vendredi 29 mai 2009

c'est faux

pas de trophée
pas d'invitation
pas d'obsession
pas à pas oublier
près de toi
pas de gestes maladroits
pas de paroles entre
pas de moments comme ça
pas d'idéal enfin

solution

les mécanismes sont toujours en place
je suis toujours la à t'attendre
d'échecs en relais
d'un revers de la main
le goût sous forme liquide
sans saveur
la signature masquée
un extrait naturel ou de synthèse
la situation amoureuse

dimanche 24 mai 2009

partir

j’aurais tout tenté
de ce que je peux
2, 3 ans et encore aujourd'hui
je pense à toi
au nous rêvé
un amour qui n'est pas dans la réalité
un amour qui ne s'arrête pas
J'aurais tout fui
De ce que je peux
les larmes et les douleurs
je pense aux différent visages que cela a pris
aux défauts et aux joies
aux poings collés sur les yeux
partir sans ce regard sur le passé

fragile

voir la couleur
sentir la façade
te toucher en pensée
paroles en arrière
des cheveux sur le lit
seule et terrifiée
fragile dans l'instant
fragile à présent

proches

concentrée sur soi
et puis moins
la peur et le désir mélangéEs
revoir les autres
des fragiles rencontres
des histoires furieuses
mieux et mal en même temps
parler bas à mes étranges amiEs

mardi 19 mai 2009

empreinte

comme une première fois
un recensement
un "je dirais" amoureux
un bout de mémoire
comme une première fois
ou tout serait dans le premier instant
ou le plaisir passerait en force
en mesure et crescendo
comme une première fois
une pause
de toi à moi

jeudi 7 mai 2009

retenir

dans les vibrations des pensées
variant le bon moment
phénomène de l'intensité
alentour de l'instant
vouloir la nuit
des lectures qui apaise
t’entendre et c’est tout